PORTRAITS

Taoki, des sculptures en métal recyclé… un retour en arrière dans les cuisines de grand-mères !

L’œuvre de Karine TAOKI est marquée par ses études d’anthropologie culturelle et surtout par un voyage au Canada qui l’oriente vers la sculpture et lui fait découvrir, sur l’Ile de Vancouver, la nature dégradée par les déchets radioactifs arrivés de Fukushima. Elle prend alors conscience de l’ampleur de l’impact environnemental de l’activité humaine. Une sorte de parcours initiatique ! Depuis, Karine réalise, en osmose avec ses convictions, des sculptures faites de matériaux de récupération.

Elle utilise essentiellement des ustensiles de cuisine en fer blanc : casseroles, moules à gâteaux, boîtes à thé et autres trouvailles chinées sur les brocantes qu’elle recompose pour donner vie à des personnages ou des animaux. Les objets semblent lui parler … Une vieille râpe Julienne se transforme en chat, une cafetière à l’italienne avec son petit bec verseur en oiseau, les moules à gâteaux en jupe pour ses poupées. 
Une pointe nostalgique, ses personnages racontent l’histoire des cuisines d’antan et lui rappellent ses grands-mères. «En les créant je retrouve les sensations de mes jeux d’enfant ».

https://www.instagram.com/karinetaoki/

https://www.facebook.com/taokikarine/

http://taokigalerie.blogspot.com

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code